RD Congo Ouest

  • 18 hôpitaux partenaires
  • 89,6 millions d'habitants
  • 1 docteur pour 10.000 habitants

Hôpitaux de référence

Dans chaque hôpital partenaire, Médecins Sans Vacances collaborent sur plusieurs disciplines médicales selon les besoins de la population et du contexte locale.

  • Hôpital Saint Joseph: soins intensifs pédiatriques, urgences pédiatriques, soins urgents et chirurgie du cou goitre
  • Hôpital Pédiatrique Kalembe Lembe: chirurgie pédiatrique, soins intensifs pédiatriques et laboratoire
  • IME Kimpese: chirurgie orthopédique et générale, urgences obstétriques et néonatales, et gestion des hôpitaux
  • Hôpital Général de Référence de Djuma: urgences obstétricales, chirurgie et matériel didactique
  • Hôpital Général de Référence de Katako Kombe: urgences et pédiatrie
  • Hôpital Général de Référence de Popokabaka: chirurgie générale, urgences obstétriques et hygiène hospitalière
  • Hôpital Général de Référence de Gombe Matadi: chirurgie générale urgences obstétriques et hygiène hospitalière
  • Hôpital Général de Référence de Kasongo Lunda: soins intensifs, gestion des hôpitaux et hygiène hospitalière
  • Hôpital Général de Référence de Mosango: traumatologie orthopédique, soins intensifs pédiatriques et hygiène hospitalière
  • Hôpital Général de Référence de Gungu: technique et hygiène hospitalière
  • En raison de la pandémie de COVID et de l’absence d’experts locaux, le démarrage de la deuxième voie avec l’hôpital St Joseph a été retardé dans le domaine des urgences pédiatriques et des soins intensifs pédiatriques. Toutefois, les missions en matière de chirurgie du goitre ont pu être garanties grâce à l’intervention d’une équipe d’experts locaux de la région du Congo oriental. Une mission a eu lieu en novembre 2020 et la prochaine est prévue pour juin 2021. Entre les missions, les médecins locaux continuent à effectuer des interventions systématiques pour maintenir les compétences acquises.Dans le HGR de Kalembe Lembe, nous avons initié un projet pilote en collaboration avec IYAD (International Youth Association for development, organisation belge de la diaspora congolaise) et PalliaFamilli (ONG locale à Kinshasa) sur l’intégration des soins palliatifs pour les enfants qui ne peuvent pas être guéris. Nous avons sensibilisé le personnel et financé des formations pour renforcer leurs capacités dans divers domaines des soins palliatifs. Au cours des deux prochaines années, le personnel recevra une formation complémentaire. Une évaluation du processus de renforcement des capacités en cours est prévue pour 2021, qui sera déterminante pour définir la suite de la collaboration avec l’hôpital.L’IME Kimpese a été aidé à élaborer un projet d’établissement hospitalier pour renforcer sa capacité institutionnelle. Un plan d’action a été élaboré sur la base d’une analyse SWOT de la situation actuelle, qui servira également à collecter des fonds pour assurer la pérennité et le développement de l’hôpital.La collaboration avec HGR Gungu sera interrompue. Une dernière mission technique combinée à une mission d’hygiène hospitalière est prévue lors de la reprise des missions avec les volontaires belges.

    Collaboration avec Memisa

    Au Congo occidental, nous travaillons avec Memisa dans six hôpitaux partenaires. Ces partenariats conjoints s’inscrivent dans le cadre du programme quinquennal que nous avons élaboré et que nous mettons en œuvre avec Memisa pour la période 2017-2021. Ces hôpitaux africains ont également un partenariat avec des hôpitaux belges dans le cadre du projet “Hospital for Hospital”.

    Quelques points forts de cette collaboration

    Lors de la mission des urgences obstétricales avec des experts locaux (février 2021) à l’hôpital de Gombe Matadi et à l’hôpital de Popokabaka (mars 2021), le personnel des centres de santé locaux a également été impliqué dans la formation. De cette façon, nous essayons de renforcer le système de référence/contra-référence. Une formation sur la prévention des fistules obstétricales et le traitement conservateur des nouvelles fistules a également été dispensée par le Dr Nembunzu, gynécologue de l’équipe (chef de projet de Fistula care plus à Kinshasa). Ces deux missions ont été combinées avec une mission technique pour guider le technicien local dans la maintenance et la gestion de l’équipement biomédical. Une mission chirurgicale est prévue pour l’automne.

    Un anesthésiste, une sage-femme et l’infirmière en chef du service de chirurgie de l’hôpital de Popokabaka ont été envoyés dans les hôpitaux de Kisantu et de Ngaliema pour renforcer leurs capacités. A l’hôpital de Gombe Matadi, un médecin a suivi une formation en échographie obstétrique, un médecin et une infirmière ont suivi une formation en planning familial et le vice-président du comité d’hygiène de l’hôpital a suivi une formation en organisation de l’hygiène.

    À HGR Mosango, nous continuons à collaborer dans le domaine de la chirurgie orthopédique et des soins intensifs pédiatriques. Le nouveau kinésithérapeute a terminé un stage de 3 mois ainsi que l’infirmière en chef de l’unité de soins intensifs pédiatriques et l’anesthésiste (stage d’un mois). Une évaluation de la trajectoire actuelle de renforcement des capacités est prévue à l’automne 2021 après une mission avec des experts locaux en chirurgie orthopédique (juin 2021) et en soins intensifs pédiatriques.

    Étant donné que les résultats souhaités n’ont pas été atteints à Djuma après avoir prolongé d’un an la trajectoire actuelle de renforcement des capacités, une stratégie de sortie a été déterminée en consultation avec l’hôpital. Du matériel a été acheté pour sauvegarder les activités dans le domaine de la chirurgie et des urgences obstétriques et la participation du technicien de maintenance biomédicale aux ateliers de formation organisés par MSV est prévue jusqu’à la fin du programme (2022).

    À Kasongo Lunda, un expert en gestion locale a réalisé une évaluation sur le déploiement du plan stratégique élaboré en 2019. Le médecin responsable et l’infirmière en chef de l’unité de soins intensifs ont suivi un stage à la clinique de Ngaliema afin d’accroître leurs connaissances en matière d’organisation et de soins aux patients de l’unité de soins intensifs. Une mission combinée (soins intensifs/hygiène hospitalière) sera planifiée dans le courant de l’année pour vérifier si les connaissances acquises ont été mises en pratique, dans quelle mesure l’unité de soins intensifs est opérationnelle et pour continuer à guider le personnel dans sa trajectoire de renforcement des capacités, également dans le domaine de l’hygiène hospitalière. Il y a également un stage en gestion hospitalière pour l’un des directeurs de l’hôpital, ainsi qu’une mission de suivi technique pour la maintenance du matériel biomédical lors des missions qui ont eu lieu en novembre 2020 et mars 2021.

    A Katako Kombe, le démarrage de la deuxième filière dans les domaines prioritaires de la pédiatrie et des urgences a également été retardé. Après que l’infirmier en chef des urgences ait suivi une formation sur l’organisation et la prise en charge des patients de son service, la première mission de pédiatrie aura bientôt lieu, ce qui permettra de lancer véritablement la trajectoire.

    Coordination locale

    Depuis le début de l’année 2021, l’équipe locale composée de Guylaine, responsable de l’administration, des finances et de la logistique, et de José, chauffeur, a été renforcée par l’arrivée du Dr Bob Kitu, nouveau médecin conseiller et représentant régional de Médecins Sans Frontières dans la région Ouest et Centre du Congo. Après l’absence d’un médecin conseiller pendant près d’un an, la coordination des activités et le travail en réseau avec les partenaires locaux et les autorités peuvent être pleinement repris.

    Autres activités

    La réunion annuelle avec les médecins directeurs des hôpitaux prévue début 2021 a été annulée en raison des mesures COVID en vigueur à Kinshasa. Comme alternative, le médecin conseiller a organisé des réunions séparées, par téléphone ou sur place à l’hôpital (Kinshasa), axées sur le brainstorming autour de la stratégie d’intervention du nouveau programme.
    Le vivier d’experts locaux a encore été élargi par la mise en réseau locale avec d’autres hôpitaux et universités. Récemment, de nouveaux experts spécialisés dans la pédiatrie, les soins d’urgence, les soins intensifs et la physiothérapie ont été identifiés afin que des missions puissent également être organisées localement dans ces domaines.

    L’avenir

    Dans le cadre de la préparation du nouveau plan quinquennal commun avec Memisa et la Chaîne d’Espoir, nous travaillons à l’élaboration d’un plan d’activités conforme à la nouvelle stratégie d’intervention. Une mise à jour sera faite une fois que le programme final et les (nouveaux) accords de coopération seront finalisés.

Actualités RD Congo Ouest

Notre approche

Nous sommes une ONG qui œuvre pour des soins de santé de qualité dans 5 pays d'Afrique sub-saharienne.

Notre approche

Nos histoires

Découvrez quelques témoignages et histoires inspirantes de nos collaborateurs sur nos 40 ans.

Nos histoires

Publications

Pour en savoir plus sur nos activités, n’hésitez pas à consulter nos rapports annuels.

Publications