Bénin

  • 6 hôpitaux partenaires
  • 13,3 millions d'habitants
  • 0,1 médecins par 100 habitants

Médecins Sans Vacances intervient à ce niveau en appuyant les hôpitaux de référence appelé Hôpital de Zone (HZ) qui constitue le premier niveau de référence de la ZS.). La couverture en infrastructures sanitaires au Bénin s’est améliorée, passant de 80% au 31 décembre 2001 à 89% au 30 juin 2005. Toutefois, cette couverture relativement bonne en infrastructures sanitaires, généralement jugée suffisante, est inégalement répartie sur l’ensemble du territoire national. La situation sanitaire du Bénin est caractérisée par une prédominance des affections tropicales, avec de fréquentes épidémies (choléra au Sud et méningite au Nord). Le paludisme est l’affection la plus dominante. Il représente à lui seul plus du tiers des motifs de consultation et d’hospitalisation dans les structures sanitaires publiques. Le paludisme est suivi par les infections respiratoires aiguës et les maladies diarrhéiques. Ces trois maladies représentent à elles seules 60% des motifs de consultations en 2004.
Le Plan National de Développement Sanitaire du Bénin 2018-2022 est que « Le Bénin dispose en 2030 d’un système de santé régulé, performant et résiliant basé sur la disponibilité permanente de soins promotionnel préventif, curatif, ré-adaptatif et palliatif de qualité, équitables et accessibles selon le cycle de vie, à tous les niveaux de la pyramide sanitaire avec la participation active de la population.
Médecins Sans Vacances contribue à la réalisation de ce plan de développement sanitaire avec comme porte d’entrée les hôpitaux de première référence avec une approche intégrée qui leur permet de jouer leur rôle dans le système de santé.

Activités avec les partenaires locaux

Au Bénin, Médecins Sans Vacances a une collaboration 6 hôpitaux partenaires dont 4 qui sont dans le réseau de l’Association des œuvres médicales confessionnelles, privées et sociales du Bénin (AMCES) qui est le partenaire local de mise en œuvre. En plus de notre approche de renforcement de capacité du personnel médical et du plateau technique dans les domaines comme les soins mère enfants, la médecine interne, les urgences, la chirurgie, la gestion hospitalière, nous avons pu amener une plus-value certainement sur l’hygiène hospitalière et nous investissons aussi en maintenance préventive et dans la réhabilitation de petites infrastructures en hygiène hospitalière. Ceci afin de renforcer les bons résultats des Trajets de Renforcement de Capacité (TRC).

Coopération internationale

Actuellement, nous travaillons avec la DGD comme bailleur et Memisa (et Lumos) comme partenaire au Bénin. Le programme commun avec Memisa nous a permis jusqu’ici d’avoir des complémentarités dans l’amélioration de la qualité des soins et permet d’assurer la durabilité du renforcement.
Médecins Sans Vacances travaille aussi avec l’institut de Médecine Tropicale à Anvers (IMT) sur lutte contre les infections nosocomiales en travaillant sur l’hygiène hospitalière. Une collaboration avec l’AMCES, l’Université de Cotonou, Lumos et IMT ont permis d’organiser des activités régionales.
Une collaboration avec Enabel a démarré sur la maintenance biomédicale dans le département des Collines.

Coordination locale

Les activités au Bénin sont mises en œuvre actuellement par l’AMCES. Un médecin conseiller, Dr Mathieu Dossou, de l’AMCES, est responsable de la planification, de l’organisation et du suivi des activités. Il est basé à Parakou dans les bureaux de l’Unité de Mise en Œuvre du Programme (URAMO).
La mixité des missions de volontaires et d’experts locaux avec un suivi rapproché depuis l’Uramo pour le Médecin Conseiller, a un impact sur ces résultats mais aussi sur leur appropriation.

Autres activités

Nous organisons ensemble avec les hôpitaux partenaires des échanges de bonnes pratiques pour augmenter l’impact du renforcement de capacité. Nous renforçons les initiatives de digitalisation de la gestion hospitalière. Nous avons investi de manière transversale dans la réhabilitation d’infrastructures pour renforcer l’hygiène hospitalière et dans les formations régulières en maintenance biomédicale pour un tableau technique à norme.

L’avenir

Médecins Sans Vacances mettra en œuvre une stratégie proactive, prenant en compte l’évolution sécuritaire, les conséquences du changement climatique sur les populations, les compétences réelles des professionnelles de la santé et les possibilités nouvelles de formation. La valeur ajoutée de Médecins Sans Vacances est sa connaissance du contexte, de son ancrage et sa bonne réputation auprès des autorités mais aussi le réseau crée localement et en Belgique.
Une expertise se construit sur les soins mère enfants, l’hygiène hospitalière, la maintenance préventive. Le renforcement en chirurgie s’adaptera pour être plus durable. Le domaine de la médecine d’urgence sera aussi abordé dans une approche Nexus “développement /humanitaire” plus régionale. La digitalisation de nos modes d’échanges assura davantage une pérennité dans nos interventions.

Actualités au Bénin

Notre approche

Nous sommes une ONG qui œuvre pour des soins de santé de qualité dans 5 pays d'Afrique sub-saharienne.

Notre approche

Nos histoires

Découvrez quelques témoignages et histoires inspirantes sur nos 40 ans.

Nos histoires

Publications

Pour en savoir plus sur nos activités, n’hésitez pas à consulter nos rapports annuels.

Publications