Kalemble Lembe est l’hôpital pédiatrique qui dessert tout Kinshasa et les provinces environnantes. Il emploie 29 médecins et 107 infirmiers. Comme il s’agit de l’hôpital de référence, de nombreux enfants viennent ici avec des problèmes très graves et n’ont nulle part ailleurs où aller. Par exemple : maladie des cellules sanguines, malformations cardiaques, VIH, cancer, etc.

Lors de notre dernière mission à Kalembe Lembe, un patient souffrait d’une maladie incurable. Les parents du garçon étaient désespérés et voulaient tout faire pour guérir leur fils. Bien que nous ayons déjà fait beaucoup de progrès à l’hôpital, nous devons parfois dire que la médecine a ses limites. La famille de l’enfant et le personnel ont beaucoup souffert. L’enfant et les parents avaient besoin d’un cadre palliatif pour les aider à accepter la maladie et à atténuer la souffrance. Cependant, le personnel n’était pas formé pour cela. Lorsque nous avons constaté cela, nous avons vu la nécessité de mettre en place un programme de soins palliatifs.

Nous avons contacté une autre organisation, Pallia Familli, qui a une longue expérience dans ce domaine, et nous avons mis en place un projet pilote à Kalembe Lembe. Nous avons déjà sensibilisé le personnel au thème et nous avons financé une formation nationale pour renforcer leurs capacités sur différents thèmes dans le domaine des soins palliatifs.

Le retour de l’équipe de santé sur les premières activités de sensibilisation a été très positif. Le besoin était clairement présent, et le personnel souffrait de ne pas pouvoir guider et soulager correctement les patients, et les patients eux-mêmes souffraient d’un accompagnement qui n’était pas adapté à leur situation. En sensibilisant les gens, ils ont trouvé des réponses à leurs préoccupations. Par exemple : en tant que personnel de santé, dois-je superviser mes frères et sœurs ? Quelles sont nos propres limites ? etc.

Maintenant, nous voulons aussi permettre un accompagnement au sein de l’hôpital. Comme ce service n’existait pas du tout à l’hôpital, une supervision intensive du personnel soignant est assurée. Une équipe multidisciplinaire mobile accompagne le personnel 3 fois par semaine jusqu’à la fin de l’année. Cette équipe multidisciplinaire est composée de médecins, d’infirmière(s), d’un kinésithérapeute, d’un musicothérapeute et même d’un conseiller spirituel.

Renforcer leurs capacités sur différents thèmes dans le domaine des soins palliatifs.

Le projet vise à améliorer durablement les compétences des agents de santé du SHC Kalembe Lembe dans la prise en charge des patients pédiatriques atteints de maladies chroniques en phase palliative.

.
Ainsi, les patients atteints de pathologies douloureuses et potentiellement mortelles bénéficient d’un traitement holistique et d’une prise en charge optimale de la douleur. Elle vise également à favoriser l’échange de pratiques et d’expertise en vue de l’intégration et de l’accessibilité des soins palliatifs dans les autres structures de soins.

Plus précisément, les enseignements suivants sont dispensés :
– Théorique : les concepts et définitions des soins palliatifs, l’importance de la pluridisciplinarité, la prise en charge de la souffrance globale et de la douleur physique.
– Pratique : comment guider le patient malade et son entourage. Comment gérer la douleur, les références spirituelles, les soins alternatifs (art-thérapie, musicothérapie).

L’objectif final est de développer l’intégration des soins palliatifs pour les enfants dans les soins de santé et les services aux groupes de population vulnérables de l’hôpital de Kalembe Lembe.

Médecins Sans Vacances est une organisation qui a le cœur sur la main

Notre ONG développe des partenariats durables dans 5 pays africains avec plus de 40 hôpitaux dont l’objectif est de pouvoir offrir aux patients des soins de santé de qualité.

A propos de nous