Spécialiste en anesthésie

Originaire de la République Démocratique du Congo, Dr Alain Bokoko a réalisé une partie de ses études médicales à l’université de Kinshasa avant de les terminer en Belgique à l’Université de Liège. Par la suite, il a travaillé pendant quatre ans en Afrique du Sud obtenant par la même occasion un diplôme d’Anesthesiste au Colleges of Medecine of South Africa.

De retour en Belgique en 2001, il a suivi des formations et obtenu des diplômes d’études spécialisées en anesthésie-réanimation et en médecine aiguë à l’Université Libre de Bruxelles ainsi que d’autres certificats universitaires notamment en gestion des situations d’exception et de simulation en santé.

Depuis quinze ans, Dr Alain Bokoko travaille au Grand Hôpital de Charleroi dans le service d’Anesthésie et d’Algologie et dispense certains cours à la Haute Ecole de Louvain-Hainaut à Charleroi.

Premiers pas

« Mon premier contact avec Médecins Sans Vacances a eu lieu en 2008 par un courrier du secrétariat me proposant de réaliser des missions humanitaires en Afrique. Cependant, les contacts n’avaient pas abouti pour des raisons diverses et d’agendas. C’est finalement en février 2015 lors d’une rencontre avec un expert-volontaire de Médecins Sans Vacances que j’ai été informé des besoins, de la vision et du fonctionnement de l’organisation caritative. De là, des formations et rencontres avec d’autres expert-volontaires m’ont permis de rejoindre l’organisation et à m’engager dans l’amélioration des soins de santé ensemble avec des collègues africains. »

Plus de bonheur à donner qu’à recevoir

« Né d’un père médecin qui a travaillé également dans les régions où les ressources étaient limitées, j’avais déjà hérité du principe qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Antérieurement, j’avais déjà réalisé d’autres missions humanitaires en Afrique avec d’autres organisations qui malheureusement avaient suspendu leurs actions et projets sur l’Afrique.

J’ai été séduit par la vision de Médecins Sans Vacances d’apporter des solutions durables aux difficultés des hôpitaux-partenaires en Afrique notamment en apportant des soins médicaux qualitatifs et axés sur le patient pour un réel impact dans leur vie sociale.

Une autre raison, et non de moindre, est celle du ‘rendez-vous du donner et du recevoir’, non seulement entre les différents experts-volontaires de Médecins Sans Vacances qui sont dynamiques et passionnés par leur engagement dans les différentes actions, mais aussi par les médecins locaux avec qui nous entretenons des rapports et d’échanges scientifiques constructifs pour le bien du patient. »

En symbiose avec l’équipe locale

« Je retiens le plus la mission organisée à Mosango en Avril 2016 en RD du Congo. Une mission ayant pour objectif d’apporter du matériel médical et de renforcement des capacités du personnel local lors des prises en charge des patients orthopédiques au bloc opératoire. Parlant les langues locales -Lingala et Kikongo – je me suis senti en symbiose avec l’équipe locale. Ce qui a eu un effet très positif sur la mission. »

« Ma récente participation est celle réalisée fin avril 2022 pour le projet Jenga Maarifa 2. J’ai participé à la rédaction des tutoriels de quelques appareils médicaux et aux tournages des capsules vidéos relatifs à l’utilisation de ces derniers. Ces vidéos seront partagé avec les hôpitaux partenaires impliqués et avec tout le réseau de Médecins Sans Vacances. »

Implication au groupe de travail

« Mon emploi de temps ne me permet malheureusement pas de participer à plusieurs missions sur le terrain par an. Raison pour laquelle je me suis impliqué au sein du groupe de travail des anesthésistes pour la création des protocoles anesthésiques que l’organisation pourrait partager sur le terrain.

Mon partage d’expériences ainsi que les échanges au sein du Groupe Consultatif Actions Sud en 2017 et 2018 ont fait également partie de mes activités au sein de Médecins Sans Vacances. »

Opportunités de partage, de boost et de networking

« La participation aux différentes réunions scientifiques sur les pathologies africaines organisées en Belgique avec des spécialistes ainsi les journées de rencontre annuelles sont des opportunités de partages, de boosts et de networking. »

‘Quand tu cesses d’apprendre, tu commences à mourir’

« Les missions de Médecins Sans Vacances sont toujours les bienvenues et sont attendues avec beaucoup d’engouement par le personnel local. Les collègues africains avec qui j’ai pu collaborer sur le terrain sont vraiment exceptionnels : j’apprécie beaucoup leur humilité et leur soif d’apprendre des connaissances et techniques nouvelles, mais aussi cette fierté de partager leur savoir et dextérité. ‘Quand tu cesses d’apprendre, tu commences à mourir’, disait Albert Einstein.

Dès lors que je m’exprime en quelques langues locales en RD du Congo. La barrière linguistique tombe et notre collaboration se renforce. J’encourage mes collaborateurs d’apprendre le vocabulaire médical en langue locale lors des missions et croyez-moi, vous sentirez le rapprochement de vos relations professionnelles et surtout avec les patients qui sont notre centre d’intérêt.

Plus est, la fin d’une mission correspondant à une nouvelle collaboration professionnelle qui se prolonge au travers de réseaux sociaux. »

Partager m’enrichit et participe à mon bonheur

« Engagé et expert-volontaire depuis plus de six ans et ayant participé aux différentes activités organisées, je partage pleinement la stratégie de travail de Médecins Sans Vacances et surtout le concept de renforcement des capacités des hôpitaux africains. Comme l’a si bien dit Nelson Mandela: ‘Une vision qui ne s’accompagne pas d’actions n’est qu’un rêve mais une vision suivie d’actions peut changer le monde’. En renforçant les capacités de mes collègues anesthésistes sur le terrain et en donnant mon maximum aujourd’hui, j’espère impacter ma génération pour un avenir meilleur. La médecine humanitaire a toujours été une corde à mon arc depuis le début de mes études en médecine. Originaire de la RD du Congo, je suis motivé de renvoyer au Sud ce qu’il m’a donné : ma vocation. Médecins Sans Vacances est pour moi cette opportunité, cette source de motivation, ce rendez-vous ‘du donner et du recevoir’ : partager mes expériences du terrain avec les autres m’enrichit énormément et participe à mon bonheur. »

Médecins Sans Vacances est une organisation qui a le cœur sur la main

Notre ONG développe des partenariats durables dans 5 pays africains avec plus de 40 hôpitaux dont l’objectif est de pouvoir offrir aux patients des soins de santé de qualité.

A propos de nous