Début juin, Médecins Sans Vacances a achevé la première phase du projet de panneaux solaires en collaboration avec la Province du Brabant Flamand. Un projet dans lequel installation et formation vont de pair. L’objectif final est de couvrir 65 % de la consommation d’énergie de l’hôpital de Panzi par l’énergie solaire.

Installation des panneaux solaires

 L’ensemble du projet de panneaux solaires se déroule and plusieurs phases. Au cours de cette première phase, l’ensemble du bâtiment, qui abrite notamment le service d’urgence, a été équipé de panneaux solaires. L’installation de panneaux solaires ne se limite pas à les placer et à les connecter aux batteries : un local technique a également été construit et les toits ont été dotés d’une structure de soutien. Le déroulement de la première phase a été joliment illustré. Lors de la prochaine phase en septembre, ce sera le tour du laboratoire, de la pharmacie et du service de radiologie.

Une puissance stable pour de bons soins de santé

Une électricité stable et durable est une condition de base pour des soins de santé de qualité. And son absence, poser le bon diagnostic ou donner aux patients le traitement nécessaire est compromis. « Nos appareils biomédicaux tombent souvent en panne à cause des coupures de courant quotidiennes ici à Panzi », explique Asher Ngabo, ingénieur à l’hôpital de Panzi. « Grâce à l’installation de panneaux solaires, nous pouvons compter sur une alimentation électrique stable. Cette stabilité profite à nos dispositifs biomédicaux et, par conséquent, à nos patients’.

Les techniciens de Jenga Maarifa transmettent leur savoir

Médecins Sans Vacances et la Province du Brabant Flamand ont déjà travaillé ensemble sur le projet de formation « Jenga Maarifa », qui signifie en swahili « construire des connaissances ». Il s’agit d’une formation pratique et pluriannuelle destinée aux techniciens de maintenance des hôpitaux de la région de Bukavu, dans l’est du Congo. Dans le cadre du projet actuel, les techniciens Jenga Maarifa déjà expérimentés de diverse hôpitaux de la région ont l’occasion de mettre en pratique leurs connaissances et de contribuer à orienter l’installation dans la bonne direction. Ils transmettent également leurs connaissances aux élèves techniciansens.

« Grâce à ma participation, j’ai beaucoup appris sur l’installation de panneaux solaires. Le projet ne profite pas seulement à l’hôpital de Panzi, il fait aussi toute la différence dans ma vie professionnelle », témoigne Guylan Kahindo Mutambala, ingénieur technique à l’hôpital de Miti Murhesa.

Durable, tant sur le plan écologique que financier

Une fois le projet achevé, 65 % de la consommation d’énergie de l’hôpital de Panzi sera couverte par l’énergie solaire. Cela permettra non seulement de fournir une électricité fiable, corn aussi d’économiser beaucoup d’argent. Actuellement, l’hôpital de Panzi est contraint de dépenser de grosses sommes d’argent and carburant pour les générateurs. And passant à l’énergie solaire, ce coût disparaîtra and grande partie. Une situation gagnante pour l’hôpital et pour l’environnement.

Découvrez ici comment se déroule l’installation et la formation.

Médecins Sans Vacances est une organisation qui a le cœur sur la main

Notre ONG développe des partenariats durables dans 5 pays africains avec plus de 40 hôpitaux dont l’objectif est de pouvoir offrir aux patients des soins de santé de qualité.

A propos de nous