La force du réseau de Médecins Sans Vacances réside dans l’engagement de nombreux professionnels de la santé et autres experts-volontaires. Avec l’équipe du personnel, ils veillent à ce que les hôpitaux puissent se développer, que le personnel hospitalier puisse s’épanouir et que les patients reçoivent les meilleurs soins. Le fonctionnement de notre groupe consultatif est un bon exemple de la synergie qui se crée entre le personnel et les experts-volontaires. Et qui de mieux pour l’expliquer qu’Etienne Vermeire, président de ce groupe?

Je me suis engagé dans le Groupe Consultatif car l’apport de personnes extérieures au Conseil d’Administration et à l’équipe de direction peut être très important pour la croissance de Médecins Sans Vacances. En tant que président, je trouve extrêmement fascinant de pouvoir stimuler la dynamique de ce Groupe Consultatif international.

 

Etienne Vermeire, un philantrophe pur-sang

Médecin généraliste, ancien professeur et chercheur sur les “maladies chroniques” à l’Université d’Anvers, Etienne Vermeire est impliqué dans le travail de Médecins Sans Vacances depuis 12 ans.

Il a effectué 5 missions dans l’est du Congo et deux au Bénin (Bembéréke), dont la dernière a eu lieu en 2019. Sur le terrain, il s’est principalement occupé de médecine interne. En outre, il a vécu et travaillé en RDC pendant 4 ans. S’il y a quelqu’un qui connaît le terrain et les problèmes, c’est bien Etienne. Il utilise aujourd’hui ses connaissances et son savoir-faire en tant que président du conseil global de la commune d’Oostmalle et en tant que président du groupe consultatif de Médecins Sans Vacances.

 

Objet et structure du groupe consultatif

“Le Groupe Consultatif conseille le Conseil d’Administration de Médecins Sans Vacances sur la politique et la stratégie. Par exemple, les membres se concentrent sur la question suivante: “Comment concrétiser notre future stratégie Horizon 2030? Dans quel ordre faut-il s’attaquer aux choses, quelle est la priorité…?

Les membres du Groupe Consultatif répondent aux questions qui leur sont posées par le Conseil d’Administration ou par l’équipe de direction, et soumettent également des questions auxquelles ils souhaiteraient une réponse.

Chaque réunion se termine par la formulation d’une recommandation pour le Conseil d’Administration ou l’équipe de direction. L’équipe de gestion élabore ensuite les conseils de manière plus détaillée.

 

L’ organisation

Les réunions du Groupe Consultatif durent 1h30 et ont lieu en moyenne 4 fois par an (selon les besoins). Elles ont toujours lieu en ligne car le Groupe Consultatif compte également 4 membres basés en Afrique.

Une fois par an, je suis invité, en tant que président du Groupe Consultatif, à assister à la réunion du Conseil d’Administration pour faire le point sur notre relation mutuelle. Par exemple, il a été convenu que le Conseil d’Administration est tenu de répondre aux avis présentés par le Groupe Consultatif. En d’autres termes, nos conseils ne sont pas sans obligation.”

 

Une composition diversifiée

“Il a été prouvé que les groupes dont la composition est diversifiée sont plus innovants et créatifs, et travaillent de manière plus orientée vers les solutions en raison des différents points de vue. Le Groupe Consultatif a été composé dans cette optique. Un mélange équilibré en termes de genre, d’origine (collègues africains, experts-volontaires belges et étrangers) et d’âge (minimum 1/3 de moins de 55 ans) a été atteint.”

 

Des conseils pratiques

Le renforcement des capacités des hôpitaux de référence est au cœur du travail de Médecins Sans Vacances. En renforçant un hôpital, les patients reçoivent les soins de santé dont ils ont besoin. Dans notre stratégie future, nous allons plus loin et considérons l’hôpital comme un facilitateur de changement dans l’ensemble du secteur de la santé. En stimulant la coopération entre les hôpitaux de référence, les centres de santé et les autres prestataires de soins, nous garantissons la qualité et la continuité des soins. Nous le faisons en partenariat avec d’autres acteurs locaux tels que les associations de patients, les associations professionnelles médicales, les hôpitaux modèles, les organisations faîtières d’hôpitaux, les gouvernements, les autres ONG locales, etc.

“En tant que Groupe Consultatif, nous contribuons à concrétiser la stratégie future. Pourquoi il est si important de se concentrer non seulement sur les hôpitaux de référence, mais sur l’ensemble du secteur des soins de santé (approche de Santé publique), je voudrais l’illustrer par quelques exemples concrets et médicaux :

* Lorsqu’un médecin opère un patient atteint de pied bot, le suivi est crucial. Après l’opération, le plâtre doit être changé toutes les 2 semaines, sinon le bénéfice de l’opération est perdu. Comme les conditions d’hygiène en Afrique ne sont pas ce qu’elles sont ici, il est souvent impossible de maintenir le plâtre propre. Les patients et leurs familles abandonnent donc souvent rapidement les soins de suivi. Plus nous pourrons former les infirmièr.es sur place, tant dans les hôpitaux que dans les centres de santé, à plâtrer correctement et à convaincre leurs patients de l’importance de l’hygiène et des consultations régulières, plus l’effet de l’opération sera important.

* Les patients souffrant de diabète tombent parfois dans le coma en raison de la perturbation de leur métabolisme. On peut les aider en leur administrant de l’insuline et en assurant un suivi adéquat. Mais l’insuline est chère et difficile à obtenir. Les patients qui ne peuvent pas se payer l’insuline retombent rapidement dans le coma ou meurent dans leur village. Parvenir à des soins de santé accessibles signifie donc aussi que nous, Médecins Sans Vacances, devons travailler sur l’accès à des médicaments abordables.

* Si un enfant atteint de méningite n’est pas correctement orienté du centre de santé vers l’hôpital, l’aide arrive souvent trop tard. Par conséquent, nous devons nous concentrer sur un système d’orientation adéquat.Le Groupe Consultatif ne s’intéresse pas seulement aux choses qui devraient ou pourraient être faites sur le terrain, mais aussi à ce que nous pouvons faire en Belgique.

La devise est la suivante : une bonne préparation représente la moitié du travail. “À l’avenir, nous aimerions parvenir à une préparation plus intensive pour tous les experts-volontaires. Il faut avoir une connaissance approfondie des soins de santé en Afrique avant de pouvoir faire un travail efficace.”

#TogetherWeCare4HealthCare

Médecins Sans Vacances est une organisation qui a le cœur sur la main

Notre ONG développe des partenariats durables dans 5 pays africains avec plus de 40 hôpitaux dont l’objectif est de pouvoir offrir aux patients des soins de santé de qualité.

A propos de nous